Camille Vanin, orthophoniste, formatrice et dirigeante de Maddie Communique

Camille est orthophoniste depuis 2015. Elle travaille principalement avec des enfants de 0 à 6 ans (autisme, syndromes génétiques, surdité, troubles du langage, troubles des sons de la parole) dans son cabinet libéral. Elle est passionnée de coaching parental en intervention précoce et se spécialise dans plusieurs approches d’interventions indirectes (Hanen, PACT, AVT…). En parallèle, elle a développé une expertise dans la Communication Augmentée et Alternative et l’intervention auprès des patients via l’approche PROMPT.

Isabelle Démosthènes, orthophoniste et formatrice

Isabelle a obtenu sa maîtrise professionnelle en orthophonie à l’Université de Montréal en 2005. Elle est inscrite en doctorat de linguistique à L’Université du Québec à Montréal pour continuer à développer son expertise sur les aspects moteurs de la parole. Elle pratique en cabinet libéral auprès d’une patientèle pédiatrique (18 mois-10 ans) présentant des problématiques variées (trouble des sons de la parole, dyspraxie verbale, trouble développemental du langage, TSA, retard global de développement, déficience intellectuelle…) et anime des ateliers de formation pour le PROMPT Institute. Elle est reconnue par Apraxia Kids comme ayant une formation avancée sur la dyspraxie verbale.

Line Kristiansen Avers, orthophoniste et formatrice

Line Kristiansen Avers est orthophoniste en Norvège depuis 2002. Elle s’est spécialisé dans les troubles moteurs entraînant des difficultés de parole et d’alimentation, dans la Communication Augmentée et Alternative (CAA) et dans la thérapie de placement oral. Line enseigne sur ces sujets à l’Université d’Oslo et donne des conférences lors de nombreux séminaires en Norvège. Elle est formatrice pour TalkTools® et intervient pour Maddie Communique dans ce cadre. Line dirige une clinique privée en Norvège, BARNAS språksenter, au sein de laquelle elle exerce. 

Lori L. Overland, orthophoniste et formatrice

Lori est diplômée de l’université Hofstra et de l’université Adelphia.Elle est titulaire d’une certification en neurodéveloppement et d’un certificat de conseillère en lactation. Lori est spécialisée dans les thérapies myofonctionnelles ainsi que les troubles alimentaires pédiatriques. Elle donne de nombreuses formations à l’international pour TalkTools. Elle est membre de l’ASHA, de la CSHA, de la LISHA, de la NYSSLHA, de l’IAOM, de l’ICAP et membre du conseil d’administration de l’institut de motricité orale.

Dr. Kay Toomey, docteure en psychologie clinique

Le Dr Kay Toomey est une psychologue pédiatrique qui travaille depuis près de 30 ans avec des enfants présentant des troubles alimentaires pédiatriques. Elle a développé l’approche SOS de l’alimentation, un programme centré sur la famille pour évaluer et traiter les enfants ayant des problèmes d’alimentation. Le Dr Toomey donne des conférences nationales et internationales sur son approche. Elle est également consultante auprès de Nestlé/Gerber Baby Food Products. Le Dr Toomey a contribué à la création de plusieurs cliniques centrées sur les problématiques d’alimentation aux Etats-Unis.

Erin Sundseth Ross, orthophoniste et docteure en sciences cliniques

Le Dr Erin Sundseth Ross est orthophoniste et titulaire d’un doctorat en sciences cliniques – recherche sur les services de santé. Elle a suivi une formation post-doctorale de deux ans en nutrition et est professeur adjoint à la faculté de médecine, dans le département de pédiatrie de l’université du Colorado à Denver. Elle est également membre du corps enseignant de la Rocky Mountain University of Health Professions. Le Dr Ross a plus de 30 ans d’expérience dans l’unité de soins intensifs néonataux de plusieurs hôpitaux HealthONE. Le Dr Ross est la créatrice de la méthode SOFFITM, un programme d’alimentation utilisé dans les unités de néonatalogie. Elle s’est spécialisée dans l’évaluation et le traitement des problèmes d’alimentation et de croissance chez les nourrissons et les très jeunes enfants, depuis leur première hospitalisation jusqu’à leurs cinq premières années de vie.